Sentiment de productivité

Comment favoriser ton sentiment de productivité

Ne t’en fais pas, ces conseils ne sont pas donnés sur un ton moralisateur, ou dans le jugement par rapport aux habitudes que tu as pu développer durant le confinement… S’ils te sont suggérés aujourd’hui, c’est surtout parce que j’ai moi-même dû les mettre en pratique!

Établir une routine

Une routine à maintenir, c’est motivant, déculpabilisant et permet de sentir que tu es plus productif et productive. Quand je dis routine, je parle d’une routine saine. Se coucher à 2h du matin pour se lever le lendemain à midi, déjeuner-dîner avec du Kraft Diner et souper avec un fond de sac de chips accompagné d’un Coke n’est pas ce qui est considéré comme étant une routine saine. Je te suggère plutôt d’écouter ton corps, d’aller au lit le soir lorsque les premiers signes de sommeil se font sentir, plutôt que de repousser l’heure du coucher en « scrollant » ton fil d’actualité Facebook et Instagram.

Aurevoir, vêtements en «mou»

Aussi, j’ai personnellement pris l’habitude de ne pas rester en vêtements «mou», ou en pyjama toute la journée… Je déjeune et ensuite je m’habille comme si j’allais travailler physiquement, ou comme si j’allais assister à mes cours. Bien sûr, le traditionnel dimanche cocooning «en mou» est toujours apprécié et reconnu… Je crois justement qu’il est d’autant plus apprécié lorsqu’il demeure un rituel que l’on s’offre de temps en temps, et non à tous les jours!

Tenir un agenda

Cela te permettra de te tenir occupé.ée, de faire certaines tâches que tu repoussais autrefois par manque de temps, ou simplement par procrastination. Par exemple : faire le ménage de ta garde-robe d’hiver, faire le ménage de printemps, établir un budget, mettre à jour ton CV, classer les 1001 documents qui sont éparpillés un peu partout chez toi. En cochant chacune des tâches que tu as accomplies, tu te sentiras beaucoup plus productif.ve et te sentiras moins coupable de passer ta soirée devant Netflix.

Si au contraire, tu es plutôt le genre de personne qui est habituellement très productive et qui entreprend plusieurs projets et tâches, tu dois lâcher prise, comprendre que la situation actuelle n’est pas propice à un sentiment de productivité tel que ressenti d’ordinaire. Soyons doux et douces envers nous-mêmes!

Limiter le temps d’écran

Il est certain qu’il est de notre responsabilité de se tenir au courant des actualités et de tout changement en lien avec la COVID-19. Simplement, il faut faire attention de ne pas tomber dans le piège de la désinformation et du stress que peuvent amener une surdose de publications et d’articles liés à la COVID-19. Ce qui est sain et nécessaire, c’est de se tenir au courant une fois par jour, soit en écoutant le point de presse de notre Premier ministre, ou en s’abonnant à la Presse, par exemple.

Ce qui est non nécessaire et malsain, c’est de consulter son téléphone ou son ordinateur plusieurs fois par jour et de lire une multitude de publications et d’articles sur le sujet. Cela ne fait que monter le niveau de stress et d’anxiété… De plus, certaines informations, publications ou articles ne sont certainement pas essentiels et ne proviennent pas  de sources crédibles. Fais simplement attention à la désinformation.

Pour ma part, j’essaie de limiter mon temps d’écran, que ce soit sur mon cellulaire à zieuter Facebook et Instagram ou à regarder Netflix. Je considère que nous sommes branchés plus que jamais aux écrans et aux réseaux sociaux et que si nous ne fixons pas de limite, nous aurons l’impression de n’avoir fait que cela de nos journées. «Allô le sentiment de culpabilité et de sentiment de non productivité!».

Alors soyons honnête envers nous-mêmes, établissons une distinction et une limite entre un temps d’écran «divertissant et sain» versus celui où nous sommes zombifiés devant notre écran à «scroller» machinalement notre fil d’actualité sans vraiment y porter attention.

Entretenir ton environnement

Étant donné que tu vois les mêmes quatre murs depuis près de 50 jours, autant faire en sorte que ces murs soient une «cage dorée» plutôt qu’une prison sombre, froide et poussiéreuse. Pour ma part, je me sens beaucoup mieux dans mon environnement lorsqu’il est propre, ordonné et chaleureux. En plus d’être plus agréable à regarder au niveau esthétique, je suis presque certaine que ton moral s’en portera mieux!

Quand la pile de vêtements par terre sera lavée, quand la vaisselle sera nettoyée et rangée, quand la poussière ne sera plus sur ton meuble de TV, quand tu pourras à nouveau voir la totalité de ta table de cuisine et quand ta pièce préférée sentira le «propre» : tu iras mieux. Loin de là l’idée de te transformer en accro du ménage! Simplement, je crois que d’entretenir et d’embellir ton environnement te fera sentir productif.ve et en prime, aura un effet bénéfique sur ton bien-être.

Faire preuve d’indulgence

Pour terminer, j’aimerais clore sur une note douce et déculpabilisante. Tu dois te rappeler que le contexte dans lequel nous vivons n’est pas propice à une productivité maximale.

Comme le contexte est hors norme, tu peux dois te permettre des exceptions, te déculpabiliser face au sentiment d’être moins productif.ve qu’à l’habitude. Pardonne-toi lorsque tu as de moins bonnes journées, permets-toi de vivre les émotions qui peuvent parfois te submerger, prends des pauses au besoin (la sieste est plutôt in ces jours-ci!).

Bref, avoir un certain niveau de productivité te permet de te sentir utile et occupé.ée ainsi que favorise un sentiment de bien-être. N’oublie pas d’être indulgent.e envers toi, la douceur est de mise!

En terminant, je tiens à te rappeler que si jamais tu as besoin de conseils, ou d’une rencontre personnalisée, l’équipe du Carrefour Jeunesse emploi de la Rivière-du-Nord est là pour t’accompagner et te soutenir. N’hésite pas à nous contacter via notre page Facebook ou bien par téléphone au 450 431-5253.

-Isabelle Paradis, agente de liaison

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Sentiment de productivité

Comment favoriser ton sentiment de productivité

Ne t’en fais pas, ces conseils ne sont pas donnés sur un ton moralisateur, ou dans le jugement par rapport aux habitudes que tu as pu développer durant le confinement… S’ils te sont suggérés aujourd’hui, c’est surtout parce que j’ai moi-même dû les mettre en pratique!

Infolettre

Sentiment de productivité

Comment favoriser ton sentiment de productivité

Ne t’en fais pas, ces conseils ne sont pas donnés sur un ton moralisateur, ou dans le jugement par rapport aux habitudes que tu as pu développer durant le confinement… S’ils te sont suggérés aujourd’hui, c’est surtout parce que j’ai moi-même dû les mettre en pratique!

X